Aller au contenu

CANNES2022

2-3-4-5 JUIN

Les origines du projet

Sundari et Maxime Giordano ont leurs racines dans le département des Alpes Maritimes. Au fil des ans, ils ont tissé des liens forts avec une diversité d’acteurs et actrices locales, et un attachement profond à leur territoire. A travers diverses activités, ils ont toujours agi pour relier, visibiliser ou aider les personnes agissant au quotidien pour contribuer positivement au territoire dans lequel ils vivent.

En rejoignant l’école alternative Lumia, ils ont rencontré un collectif de personnes aussi engagées dans cette transition. Ils ont alors impulsé la création, en seulement quelques semaines, d’un festival du cinéma engagé pour le vivant.

Les 10, 11 et 12 juillet 2021 aura donc lieu la première édition du Festival International du Film Ecologique et Social de Cannes. Ce festival est placé sous le signe du vivant, de la solidarité et du partage. Nous mettons à l’honneur celles et ceux qui font du cinéma un média d’expression, d’engagement et d’inspiration. Ces citoyen.nes qui utilisent les films dans ce qu’ils ont de plus beau et de plus puissant : leur capacité à questionner, à visibiliser, à toucher, révolter, inspirer, mobiliser, et engager.

Les Objectifs

Les objectifs de ce festival sont pluriels, répondant à la fois à des besoins de société, à la passion du cinéma, et à la volonté de lien social et de fête.

Face aux enjeux écologiques et sociaux cruciaux de notre temps, nous souhaitons mettre à l’honneur le cinéma qui s’engage sur ces sujets. Le cinéma est un art formidable pour refléter notre temps, pour mieux comprendre les rouages de nos sociétés, pour visibiliser l’invisible, lancer l’alerte ; les films ont alors le pouvoir d’informer, de questionner, toucher, et même révolter le spectateur.ice. Au-delà de refléter son temps, le cinéma peut aussi se poser en concepteur d’un nouveau temps via les alternatives, utopies et imaginaires qu’il peut incarner. C’est parce que nous avons besoin d’un nouvel horizon vers lequel tendre, d’espoir pour nous guider, que nous souhaitons aussi montrer ce cinéma qui montre des alternatives viables et enviables.

Pour répondre à cette volonté de mettre en lumière une diversité d’alternatives pour contribuer au tournant culturel de nos sociétés vers l’égalité, le FIFES propose aussi un village des alternatives. Ce village a pour but de visibiliser et expérimenter ces nouvelles façons d’habiter le monde, mais aussi d’ouvrir un espace de partage, de rencontres et de festivité ! Nous souhaitons en effet mettre à l’honneur l’aspect “Festival”, lui redonner de son sens : replacer la fête, la joie et le partage au cœur de cet événement, car c’est par ce biais que nous pourrons donner plus de sens et plus de force à nos actions, et créer une dynamique d’action positive et collective.