Aller au contenu

LE JURY

Sophie Rabhi

Présidente du jury

Sophie Rabhi-Bouquet

Présidente du jury

Après le lycée, Sophie Rabhi poursuit sa scolarité à l’université Lumière- Lyon-II où elle obtient un double DEUG “sciences du langage” et “culture et communication” puis une maîtrise en “cinématographie et audiovisuel” qui l’amène à occuper plusieurs fonctions: assistante de production, assistante montage… Elle décide ensuite de reprendre l’exploitation familiale: l’élevage de chèvres et l’accueil d’enfants dans le cadre d’Accueil Paysan.
Elle devient maman pour la première fois en 1997 et commence des recherches sur les meilleures conditions possibles pour accueillir un enfant; les expériences fondatrices, comme l’accouchement à la maison ou encore l’écoute empathique des émotions et ses recherches l’amène à se former à la communication non-violente. Elle ouvre une école à la ferme en septembre 1999, la Ferme des Enfants qui devient un véritable pôle de recherche pédagogique et se forme à la pédago- gie Montessori. Elle lance l’idée de création d’un écovillage, le Hameau des Buis, un nouveau modèle de vivre-ensemble basé sur l’autonomie, la solidarité et la diminution de l’empreinte écologique des résidents. Le chantier débute en mars 2006. Elle assure la fonction de directrice et enseignante à la Ferme des Enfants, en parallèle, elle devient conférencière et formatrice, puis écrit un livre sur la pédagogie, «La Ferme des Enfants : une pédagogie de la bienveillance».
En 2021 la Ferme des Enfants déménage et s’installe à Toulouse à la Ferme du Poul’Art, ils créent ensemble un nouvel espace «l’Oasis de Poul’Art», qui est un lieu de vie, de production, d’accueil et d’échanges.

Françoise Verchère 

Professeur de lettres classiques, Françoise Verchère a été élue locale de nombreuses années (de 1983 à 2015) : Maire de Bouguenais, conseillère générale du département de Loire-Atlantique, vice-présidente de Nantes-Métropole. 

Elle a, sur sa commune, fait préserver de vastes zones humides, décidé la construction d’une ferme communale et porté un programme de forêts urbaines. La cantine municipale est passée en bio dès les années 90. 

Chargée des questions d’environnement, de qualité des eaux, et d’assainissement au Département, elle a renoncé à sa vice-présidence pour s’engager dans la lutte contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, destructeur d’une zone de bocage particulièrement fragile et riche en biodiversité. 

Elle est le personnage principal du film “État d’élue” réalisé par Luc Decaster et a écrit Le Dictiomaire en 2009 ainsi que Notre-Dame-Des-Landes, la fabrication d’un mensonge d’État en 2015.

Thibault Férié

Au cours de ses études de philosophie, Thibault Férié découvre et apprend le cinéma documentaire auprès de Jean Rouch entre la France et le Niger, puis de Thierry Garrel à l’unité documentaire d’Arte.

Après avoir travaillé au sein de la chaîne franco-allemande, c’est en poste à l’ambassade de France en Namibie qu’il réalise ses premiers films pour l’Unesco sur “les peuples en péril” d’Afrique australe.

De retour en France en 2007, il a depuis réalisé une quarantaine de documentaires longs pour la télévision, entre films de découverte à travers le monde, documentaires scientifiques portant sur l’environnement, le climat, la santé, et sujets de société oubliés de l’actualité. Ses films sont régulièrement sélectionnés dans les festivals français et internationaux.

Laurence Conan

Après des études d’histoire, de sciences politiques et de cinéma, Laurence Conan a occupé des postes de rédaction, de production et d’analyse de projets en documentaire et fiction (La Générale d’Images, Gamma télévision, Canal +, Le Studio Canal +).

Depuis 2005, elle est chargée de développement au sein de Documentaire sur grand écran, association nationale qui, depuis trente ans, accompagne le cinéma documentaire en salle sur l’ensemble du territoire national et dans les pays francophones. L’activité de l’association se partage entre la diffusion de films auprès du grand public et le développement d’une offre de services en direction des professionnels : mise en réseau des lieux de diffusion, soutien aux distributeurs, centre de ressources, catalogue de 250 films récents et de patrimoine, formation des programmateurs.

Laurence Conan anime un réseau de programmateurs partenaires actifs sur l’ensemble du territoire dans des salles de cinéma, des lieux associatifs, des festivals, des médiathèques.

Michèle Levieux

Michèle Levieux est une journaliste et critique de film. Née à Paris en 1946, elle est diplomé de l’Ecole de Journalisme de Paris en 1968.
Elle commence sa carrière de journaliste pour le Figaro et Télérama. Elle devient critique TV pour des agences de presse, des magazines TV (écran, la revue du cinéma). Actuellement elle est critique de film pour le quotidien l’humanité.

Elle a participé à de nombreux jury de festival à travers le monde. Elle a recu le prix Pégasus – Aleksander – khanjonkov (Moscou, 1998). Elle est membre de la comm- mission ACM (aide aux cinémas du monde / CNC – Institut Français, Paris).

Jean-Patrick Costa

Pharmacien et anthropologue, Jean-Patrick Costa a été initié par les populations autochtones aux pharmacopées locales et a travaillé avec de nombreux chamans de 1992 à 1996 dans le carde d’une mission pour Pharmaciens Sans Frontières et la Communauté européenne en Amazonie.

Depuis 1997, il est consultant dans les domaines de la santé et de l’environnement pour diverses ONG françaises et sud-américaines. Enseignant en ethnomédecine et fondateur de l’association Arutam Zéro Déforestation, il est l’auteur de plusieurs livres dont Indiens Jivaros (Le Rocher 1997), L’Homme-Nature ou l’alliance avec l’univers (Sang de la Terre 2000 puis Galodé 2015), Les chamans d’hier et d’aujourd’hui (Flammarion 2001, puis Galodé 2016) et La Chamane du 5ème Age (Alphée 2007).

Aujourd’hui, il travaille sur la constitution de collectifs en France, mais aussi d’écoaldeas au Mexique, inspirés des modèles de résilience autochtone.

www.arutam.fr

www.zero-deforestation.org

www.tanaayta.org

Michel Toesca

Michel Toesca découvre la fabrication d’un film en participant au tournage d’un court métrage réalisé par son cousin le photographe Niçois Jean Louis Martinetti, il a 14 ans. Fasciné par l’expression cinématographique, il commence alors à fréquenter assidûment les salles de cinéma, emprunte la Paillard Bolex double 8 de son père et ne cesse de tourner. À 18 ans il s’installe à Paris. Il travaille comme assistant, tout en écrivant des pièces radiophoniques pour les « Nouveaux Maîtres du Mystère » sur France Inter. En parallèle, il s’initie à la prise de vue, de son et au montage. Il tourne son premier « vrai » court-métrage, MUTHOS, en 1983 . Ce film sera suivi de très nombreux autres à la fois du côté de la fiction mais aussi du cinéma et de la vidéo expérimentale en créant notamment une série de films écrits au montage à partir de rushes hétérogènes appelée FOUND FOOTAGE EXPERIENCE.

Dès 1989, il collabore à plusieurs émissions télévisuelles : Dynamo (La7/Arte), Cinéma de Poche (Arte), Extérieur nuit (France 3). En 1993, il écrit, réalise et produit DANS UN GRAND LIT CARRE avec Marilyne Canto et Antoine Chappey. A partir de 1998, il collabore sur plusieurs œuvres de Claire Simon en réalisant la bande sonore de la pièce de théâtre OBJETS D’AMOUR, comme ingénieur du son sur le film 800 KM DE DIFFERENCE puis comme monteur sur MIMI. En 2005, il écrit et réalise son premier long-métrage, J’IRAI CRACHER SUR VOS TONGS, avec Sacha Bourdo et Patrick Chesnais, une fable cinématographique et circassienne.

En 2008, il quitte Paris pour s’installer à Saorge, dans la vallée de la Roya, où il poursuit son travail de cinéaste visant à l’autonomie. Il écrit, produit, tourne et monte seul trois long métrages dans cette vallée: PER SEMPRE, SAORGE LE VILLAGE, et DEMOCRATIE ZERO6 ainsi une dizaine de court métrages.

LIBRE, son cinquième long-métrage pour le cinéma est en Sélection Officielle du Festival de Cannes 2018 et y obtient la mention spéciale de l’Œil d’Or ainsi que 11 autres prix dans des festivals internationaux.

Il revient vivre à Paris en 2019 et tourne un documentaire AUTREMENT qui sortira en salles en 2023. Depuis quelques mois, il travaille à l’écriture d’un projet de fiction.